Brésil, une possible bulle immobilière ?

Après de nombreuses années d’une croissance exponentielle, même le Brésil commence à craindre qu’une bulle immobilière puisse plomber le marché de la pierre, pourtant florissant ces dernières années. Un grand nombre d’investisseurs étrangers ont en effet investi dans le marché immobilier haut de gamme au Brésil, et cela a porté des entrées d’argent conséquentes pour l’économie brésilienne qui a ainsi pu connaître cette forte croissance, notamment en vue de l’imminente coupe du monde de football et des Jeux Olympiques d’été qui se tiendront dans deux ans.

Brésil, une possible bulle immobilière ?

Quelques signaux d’alarme sont toutefois à signaler et les experts immobiliers craignent l’explosion d’une bulle immobilière : un appartement de 25 mètres carrés à São Paulo peut  se vendre jusqu’à 500.000 dollars, soit environ 360.000 euros, mais pour combien de temps encore ?

Brésil, une possible bulle immobilière ?

Certains experts pensent que le pic de prix a été atteint en 2008 lorsque le Brésil a connu un boom suite à une demande très élevée de propriétés immobilières, confrontée à une offre très réduite. Les zones les plus demandées sont, sans surprise, São Paulo, Rio de Janeiro et les zones côtières. La croissance annuelle des prix touchait  alors des pics de 40%, une situation qui ne se reproduit plus depuis. Les professionnels de l’immobilier restent toutefois satisfaits de l’évolution du marché qui restent toujours positive et à double chiffre.

Brésil, une possible bulle immobilière ?

Si on analyse le marché des propriétés de luxe à Rio de Janeiro et l’évolution de ses prix, on remarque clairement comment, en l’espace de six ans, le coût de l’immobilier a triplé, avec une augmentation de 15,2% en une seule année. Même l’année 2014 a commencé avec une tendance positive et à moins de deux mois du début de la coupe du monde de la FIFA, les prix continuent leur inexorable ascension.

Brésil, une possible bulle immobilière ?

En guise d’exemple, Ipanema, un des quartiers les plus chics et prisés de Rio, où une propriété coûte en moyenne 5.770 dollars au mètre carré, soit 4.000 euros, et pour louer un normal appartement de 60 mètres carrés, il faut débourser le loyer mensuel de 2650 dollars, soit 1910 euros.

La maison de luxe de Richard Gere dégriffée
Boom économique des Philippines: affaires immobilières en vue

LuxuryEstate.com

Avec plus de 160.000 propriétés de prestige dans 97 pays, LuxuryEstate.com offre le plus grand choix au monde de propriétés de valeur supérieure à 1 million de dollars. Les agences immobilières publiant sur le site leurs annonces les plus prestigieuses sont plus de 15.000, le plus grand nombre présent sur un seul site. Notre but est de fournir le service le plus simple et efficace pour la recherche de propriétés de prestige sur une échelle mondiale, en faisant appel à des professionnels de l'immobilier reconnus et indépendants.

Envoyez votre commentaire