immobilier de luxe à Londres

Le marché de l’immobilier de prestige de Londres continue d’augmenter, avec une demande de plus en plus élevée.
Ce constat a porté la valeur moyenne des propriétés de luxe dans le centre de Londres à dépasser les 2 millions de livres sterling, soit 2,4 millions d’euros.

Pour la première fois lors du second trimestre de l’année, les acquéreurs ont été plus nombreux que la disponibilité des biens de prestige en vente en Londres ; ils ont ainsi dû littéralement batailler pour se les adjuger.

immobilier de luxe à Londres

Avec cette hausse de la demande pour une offre limitée de propriétés, les prix ont commencé à grimper rapidement. De plus en plus d’acheteurs haut de gamme recherchent une résidence de grand standing dans la capitale du Royaume-Uni et pour cela, ils sont prêts à acheter les biens aux prix parfois surestimés des vendeurs.

immobilier de luxe à Londres

La majeure partie des propriétés de luxe à Londres sont achetées par des investisseurs étrangers. Ces derniers s’intéressent particulièrement aux zones les plus emblématiques de la ville. Environ 38% de l’immobilier de luxe londonien est estimé à un montant égal ou supérieur à 2 millions de livres sterling : les zones étudiées sont celles de Chelsea, Kensington, Notting Hill, Holland Park et Pimlico.

immobilier de luxe à Londres

La propriété la plus chère et luxueuse de Palm Beach (vendue moitié prix)
Eric Schmidt, président exécutif de Google, achète un penthouse confidentiel

LuxuryEstate.com

Avec plus de 160.000 propriétés de prestige dans 97 pays, LuxuryEstate.com offre le plus grand choix au monde de propriétés de valeur supérieure à 1 million de dollars. Les agences immobilières publiant sur le site leurs annonces les plus prestigieuses sont plus de 15.000, le plus grand nombre présent sur un seul site. Notre but est de fournir le service le plus simple et efficace pour la recherche de propriétés de prestige sur une échelle mondiale, en faisant appel à des professionnels de l'immobilier reconnus et indépendants.

Envoyez votre commentaire